30 avril 2021 à 08h20
Print

Le calendrier du déconfinement et les annonces sur le télétravail et le chômage partiel

Le calendrier du déconfinement et les annonces sur le télétravail et le chômage partiel

Dans une interview à la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron a présenté les étapes du déconfinement qui débutera le 3 mai prochain. Les règles sur le télétravail vont évoluer et l’activité partielle renforcée sera maintenue jusque fin juin.

Print
Par la rédaction Revue Fiduciaire

Le calendrier du déconfinement

Le président de la République a précisé la mise en œuvre du déconfinement annoncé par le Premier ministre le 22 avril dernier (voir notre actualité du 23 avril 2021). Celui-ci se fera en 4 étapes :

  • à partir du 3 mai 2021 : fin de l’attestation en journée et levée des restrictions de déplacement, couvre-feu maintenu à 19 h (avec attestation en cas de déplacement) ;
  • à partir du 19 mai 2021 : passage du couvre-feu à 21 h et réouverture des commerces, des terrasses, des musées, des salles de cinémas, des théâtres et des salles de spectacle avec public assis, avec des jauges limitées ;
  • à partir du 9 juin 2021 : passage du couvre-feu à 23 h et réouverture des cafés, des restaurants et des salles de sport, ainsi que des salons et foires d’exposition ;
  • à partir du 30 juin 2021, fin du couvre-feu, fin des limites de jauge selon la situation sanitaire locale dans les établissements recevant du public (maintien des gestes barrières et de la distanciation sociale), les discothèques restent fermées.

Le chef de l’État espère qu’à partir de l’étape 2 du 19 mai, les mesures pourront être mises en œuvre sur tout le territoire, mais ajoute que des « freins d’urgence » sanitaires pourront être actionnés « dans les territoires où le virus circulerait trop ». Dix départements sont dans le viseur : la Loire, l’Oise, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise, la Seine-Saint-Denis, l’Essonne, Paris, la Seine-et-Marne, la Sarthe et les Bouches-du-Rhône.

Après une concertation avec les parlementaires, les partenaires sociaux et les professionnels et les élus des territoires, le plan du déconfinement sera détaillé par le Premier ministre au cours de la semaine du 10 mai.

Assouplissement du télétravail

Interrogé sur le télétravail, Emmanuel Macron a indiqué qu’il serait assoupli à partir du 9 juin 2021, « en lien avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises ».

Actuellement, le protocole sanitaire en entreprise fixe comme principe un télétravail à 100 % dès lors que l’activité le permet, avec la possibilité pour le salarié de revenir un jour par semaine dans l’entreprise, en accord avec l’employeur.

Le ministère du Travail a échangé le 27 avril dernier avec les partenaires sociaux sur un allégement du protocole sanitaire et du télétravail, mais les modalités sont pour l’heure encore en réflexion.

Maintien du dispositif renforcé de chômage partiel pour deux mois supplémentaires

La baisse des taux d’indemnisation de l’activité partielle n’interviendra pas dans l’immédiat.

Le président de la République souhaite « accompagner le redémarrage sans créer de fragilités économiques » et ajoute que « le dispositif d’activité partielle sera maintenu à l’identique en mai et en juin ».

Deux décrets du 28 avril 2021 ont acté le maintien des taux actuels pour le mois de mai (décrets 2021-508 et 2021-509 du 28 avril 2021, JO du 29 ; voir notre actualité du 29 avril 2021).

Deux autres décrets seront nécessaires pour fixer les taux d’indemnisation pour le mois de juin.

Le chef de l’État a également indiqué que les aides économiques actuelles seront maintenues en mai pour les entreprises qui commencent à rouvrir et qu’à partir du 1er juin, « l’accompagnement se fera au prorata de la reprise d’activité », avec « une réponse adaptée par secteur ».

Print